© 2016 SAVVIER

Mentions légales

Please reload

Posts Récents

Design Sprint : 5 jours pour créer et prototyper votre solution innovante

March 25, 2019

 

La course à l’innovation est en marche, et un grand nombre d’entreprises se rendent compte qu’elles doivent adopter de nouvelles méthodes de travail pour y arriver.

Les méthodologies agiles et collaboratives ont fait leurs preuves dans les entreprises du digital et commencent aujourd’hui à se populariser dans tous les secteurs.

 

Ici, nous allons vous parler d’une de ces pratiques agiles qui se développe à vitesse Grand V. Les équipes de L’Oréal, Zalando ou encore Slack l’utilisent pour développer des solutions innovantes : il s’agit du Design Sprint.

 

Dans cet article, vous découvrirez :

  • En quoi consiste un Design Sprint ?

  • Quelles sont les 5 grandes étapes ?

  • Comment réussir son Design sprint ?

 

Le Design Sprint : l’approche Design Thinking en version accélérée.

 
Une méthode conçue par les équipes de Google

 

Dans ce contexte, le Design Sprint est une méthodologie innovante qui permet de simplifier et d’accélérer le processus de création d’un produit, d’un service ou d’une stratégie business. La méthode est théorisée en 2017 par Jake Knapp et les équipes de GV (anciennement Google Ventures).

 

Le principe : rassembler différentes parties prenantes pour co-créer, tester et prototyper. Le tout, en 1 semaine top chrono. En effet, grâce à l’usage d’un Time Timer, imaginé par le créateur du concept, le Design Sprint condense en 5 jours un processus qui s'étendrait sur plusieurs mois en suivant des méthodes traditionnelles.

 

Le Design Sprint est inspiré de la logique du Design Thinking : le Design thinking est une méthodologie qui vise à créer des solutions innovantes en se concentrant sur la compréhension du contexte et les besoins du clients et en mobilisant l’intelligence collective. En réalité, le Design Sprint, c’est du Design Thinking en mode accéléré et opérationnel, appliqué à l’entreprise.

 

 
Les préalables à un Design Sprint réussi

 

Avant toute chose, il est important de définir clairement le challenge, le contexte, les deadlines et les objectifs. Le Design Sprint a pour but d’apporter une solution a un problème. Alors, identifiez-le bien et prévoyez du temps et un espace dédié. Quelques conseils avant de lancer votre sprint :

  • Choisissez bien votre challenge, définissez son périmètre et n’ayez pas peur d’être ambitieux

  • Nommer un ou deux décideurs : souvent un membre de la direction ou un product owner, c’est lui qui aura le dernier mot

  • Constituez une équipe de 4 à 7 personnes incluant un facilitateur, un designer et un décideur. Pour le reste de l’équipe, l’idée est de privilégier la pluridisciplinarité !

  • Bloquer 5 jours entiers : l’idéal est de bloquer une semaine complète. Si ce n’est pas possible, vous pouvez répartir les journées sur plusieurs semaines.

  • Prévoyez une salle avec des grands tableaux blancs, des markers, beaucoup (beaucoup) de post-it, un Time Timer et des en-cas.

 

Le design sprint : 5 étapes pour créer une solution innovante !

 

Le Design Sprint durent 5 jours. Voici le programme :  

 

Jour 1 : Comprendre

 

Ce n’est pas un hasard si GV appelle cette étape « map ». Au terme de la première journée, vous devrez avoir défini une stratégie qui servira de fil rouge pendant tout le sprint. Tous les participants sont invités à partager leurs connaissances sur le sujet. L’idée est de comprendre les problématiques et les défis à relever, afin que tous les participants bénéficient de la même connaissance. Concrètement, il s’agit notamment d’analyser les données disponibles, de définir des profils utilisateur (ou persona) ainsi que des parcours utilisateur (user journey).

 

Jour 2 : Diverger

 

La deuxième journée laisse place à l’expérimentation. Grâce à une esquisse, chaque sprinteur est invité à proposer de manière individuelle sa propre vision du futur produit. Cela permet de faire émerger toutes les idées que les participants ont en tête, sans filtre, mêmes celles dont ils n’ont jamais vraiment osé parler.

Chaque idée est présentée. L’objectif de cette journée est de réunir le plus d’idées possibles, qu’elles soient disruptives ou plus conventionnelles.

 

Jour 3 : Converger - Décider

 

C’est une des étapes décisives du Design Sprint. L’équipe peut être plus réduite. Mais si le ou les décideurs doivent être présents, c’est bien à ce moment-là. L’objectif de cette journée est de déterminer les fonctionnalités qui seront conservées et la manière dont on peut simplifier au maximum le prototypage. Il s’agira de créer un wireframe complet et cohérent de ce qui sera prototypé le lendemain.

 

Jour 4 : Prototyper

 

Let’s do it now ! Nous y sommes. Lors de cette étape, l’objectif est de reprendre toutes les idées sélectionnées pour en faire un prototype. Le prototype n’a pas besoin d’être parfait. Il doit simplement être assez abouti pour être testé le lendemain. Généralement, seuls les designers sont indispensables sur cette étape. Idéalement, le décideur est également présent pour valider progressivement le prototype.

 

Jour 5 : Tester

 

Le dernier jour, l’idée est d’inviter des utilisateurs cibles (correspondant aux persona définis le premier jour) à tester le prototype. Lors du test, vous devez interroger les utilisateurs, observer leurs réactions et surtout leurs difficultés. Il faut surtout être attentif à renseigner toutes leurs réactions et leur retours afin de les analyser et les intégrer dans les potentielles améliorations à apporter à la solution.

 

L’aboutissement du sprint n’est pas une solution finie, prête à être mise sur le marché, mais un prototype tangible et testé qui permet d’aiguiller de manière viable les orientations du projet. Souvent, plusieurs itérations sur le prototype sont nécessaires avant d’arriver à une version viable de la solution et sa mise sur le marché.

Cette approche itérative est une pratique qui réduit les risques, les coûts et le time to market. Aussi, elle permet de s’assurer de garder l’utilisateur au centre de la réflexion tout au long du processus créatif.

 

 

 

Comment réussir un Design Sprint ?

 

Nos conseils pour un Design Sprint réussi :

  • Créer des équipes pluridisciplinaires : le Design Sprint est l’occasion de mixer différentes visions. Il est alors primordial de construire des équipes mêlant différents pôles de l’entreprise.

  • Intégrer des personnes extérieures à l’entreprise : qu’il s’agisse d’experts, des facilitateurs ou des utilisateurs cibles, il est important qu’une ou plusieurs personnes soit externe(s) à l’entreprise pour apporter une vision objective et un œil nouveau sur votre problématique et votre solution.  

  • Choisir un lieu inspirant loin du quotidien des collaborateurs : le Design Sprint est dense, alors il est important de se sentir bien. Un lieu loin de leurs habitudes permettra aussi de stimuler leur créativité.

  • Faire intervenir des testeurs dès la phase d’idéation : si vous le pouvez, faites tester vos idées avant même la phase de prototypage.

  • Créer un livrable tangible pour chaque étape : il est indispensable d’aller au-delà de du post-it et de permettre à chacun des participants de repartir avec un livrable tangible à l’issu de chaque journée. Il peut s’agir d’un document reprenant les persona définis en journée 1, ou encore des maquettes wireframes encore à l’état d’esquisse en journée 2. Cela vous permettra également de revenir en arrière plus facilement pour pivoter si besoin.

  • Organiser un “ice-breaker” : dès le premier jour, organiser un mini-jeu ou atelier ludique permet de mettre à l’aise les participants afin qu’ils se sentent complètement libres durant le sprint.

Savvier accompagne actuellement Carte Blanche Partenaires en organisant et facilitant un Design Sprint dédié à la télémédecine. C’est le premier sprint de CB LAB, son lab innovation dont l’objectif est de penser et créer de manière collaborative les services de santé innovants. En savoir plus sur le cas CB LAB

 

Le Design Sprint permet à une entreprise d’apprendre énormément d’insights sur ses clients, de gagner de longs mois de travail, de renforcer la synergie entre les équipes.

 

Qu’attendez-vous pour organiser le vôtre ?

 

  

 

Facebook
Twitter
Please reload

Please reload

Catégories
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • LinkedIn Social Icon